19 novembre 2008

Le chili con carne et l’écureuil c’est une histoire de goût

Le chili con carne est un des plats que j’aime le plus cuisiner et manger. Bon cela ne bat pas les lasagnes mais c’est dans le top five des gourmandises de l’écureuil. La toute première fois que j’ai goûté à du chili cela devait être en boîte de conserve tout prêt genre Garbit ou je ne sais plus quelle marque de l’agroalimentaire.

Bon j’avoue j’étais étudiant et friand de nouvelles expériences. Tout le monde est passé par là je pense que vous aussi vous devez bien avoir une sombre histoire de tartine de nutella comté ou de salade saupiquet en boîte chauffée à la poêle à confesser.

Bref pour ce qui du chili j’avais adoré même en boîte mais je me suis vite aperçu que je pouvais en faire un bien meilleur. Pas la peine pour cela de faire un stage commando dans les Chiapas avec le commandant Marcos ou autre zapatiste. Il suffit de regarde sur le net et de faire un mix de divers recettes pour obtenir le chili qui nous plaît.

Recette pour deux mexicains en mal de « caramba »cheesecake2_063

1 boîte de haricots rouges

1 steak haché

1 oignon

du cumin

du piment

1 cas de cacao en poudre

1 cas d’huile

1 carotte

Faire revenir l’oignon, la carotte coupée en julienne avec l’huile dans la casserole. Ajouter le steak coupé en tout petits morceaux. Laisser bien cuire puis mettre les haricots rouges. ( les rincer à l’eau avant ). Ajouter un peu d’eau, le cumin et le piment. Laisser mijoter pendant 20 min environ. (les carottes doivent être cuites). Ajouter le cacao en poudre afin d’épaissir le sauce. Laisser encore 5 minutes sur le feu puis servir avec du riz.


Découvrez Ritchie Valens!

Posté par cheche21 à 20:15 - Commentaires [3] - Permalien [#]


Commentaires sur Le chili con carne et l’écureuil c’est une histoire de goût 

    Nutella-comté, c'est vraiment hard, quand même! Moi aussi j'aime beaucoup le chili (avec une pointe de cacao, c'est essentiel!), que j'aime bien servir aussi avec des galettes de maïs (une boîte de maïs, quelques càs de farine, sel/poivre, un ou deux œufs mixés puis revenus à la poêle).
    très drôle, la bamba, le chat a levé une oreille circonspecte.

    Posté par Camille, 22 novembre 2008 à 22:26 | | Répondre
  • Tiens, mais c'est une chouette surprise que cette découverte de l'écureuil gourmand!
    Toujours étudiante, pas d'obscure souvenir de tartines comté-nutella, ni même en fait de chili en conserve, par contre un penchant très penchant pour la vache qui rit (et même pas honte!)

    Posté par loukoum°°°, 18 janvier 2009 à 10:54 | | Répondre
  • moi je sais qu'il y a tout un tas de recettes qui cogitent alors j'attends... j'attends les petits délices et les mots rigolos de l'écureuil gourmand... quand?

    Posté par la chéchée, 09 mars 2009 à 10:54 | | Répondre
Nouveau commentaire